couverture_eglise_promesses_passerelles

L'Église, promesses et passerelles vers l'interculturalité?

Sous la direction de Frédéric de Coninck et Jean-Claude Girondin

Éditions Excelsis, France, 2015

Texte de Ruth Labeth
La musique : un défi pour la diversité culturelle dans l’Église.
Le cas de la musicalité antillaise

Texte de Jean-Christophe Bieselaar
Les mariages interculturels. Jalons pour un accompagnement pastoral

Parler d’interculturalité, est-ce céder à une mode, reflet de l’air du temps, au désir d’exotisme ou de folklore évangélique ? En fait, non, c’est tout simplement prendre en compte la situation réelle des Églises évangéliques, souvent et largement multiculturelles aujourd’hui. Cette diversité est le pendant de l’unité de l’Église. Elle contribue à son enrichissement, à son embellissement et à sa croissance.

Mais comment organiser et vivre cette multiculturalité ? Par l’assimilation culturelle ? Par la juxtaposition des différentes cultures ? Ce livre a choisi l’interculturalisme, c’est-à-dire l’interaction des cultures. Car l’Église, pour reprendre le langage d’Édouard Glissant, c’est le monde diffracté de Babel, mais recomposé à la Pentecôte, par la venue de l’Esprit. Les auteurs de cet ouvrage collectif cherchent à développer un projet d’Église interculturel, parce que l’Église est le lieu où s’accomplit la promesse de Dieu à Abraham : « tous les peuples de la terre seront bénis à travers toi » (Genèse 12). L’Église est le pont de solidarité qui relie la vie à la vie, les cultures aux cultures, qui permet de franchir les obstacles culturels d’un monde déchiré, divisé et fragmenté.

Ce livre est le fruit des travaux du Groupe de recherche interdisciplinaire en christianisme interculturel de la Faculté libre de théologie évangélique (Vaux-sur-Seine).

Procurez-vous cette publication:

A l'ETEQ auprès de la réception.