THL-6063: Réformes et réformes « radicales » au XVIe siècle: le cas de l'anabaptisme (3 Crédits)

Titre UL: La Réforme et ses théologies

L’identité « protestante » du monde évangélique n’est pas toujours une évidence. Ce cours examine les Réformes (surtout luthérienne et zwinglienne) du XVIe siècle et l’émergence d’une réforme de type « professant », c’est-à-dire non pédobaptiste et prônant la séparation entre l’Église et l’État. Cette réforme, typifiée par l’émergence de l’anabaptisme, puise ses racines dans les idées et principes de Luther et des autres réformateurs, mais une rupture verra le jour dès 1525.

Nous examinons l’émergence de cette réforme professante dans le cadre des débuts du protestantisme. Les liens avec Luther, Zwingli et le mouvement paysan sont regardés de près pour arriver ensuite à la constitution d’une Église protestante dissidente traitée d’hérétique et devant vivre dans la clandestinité.

La théologie de cette Église de professants est étudiée en lien avec ses débats avec les réformateurs et d’autres courants dissidents, débats autour du baptême, du Saint Esprit, de l’Église, de l’éthique, du libre arbitre, de la christologie et du lien avec les autorités politiques.

Il sera ensuite possible de comparer ces débats et les positions élaborées avec la théologie évangélique professante aujourd’hui pour réfléchir à la présence chrétienne dans un contexte sécularisé de postmodernité ou de « modernité liquide » avec un passé catholique prédominant.

Prochaine(s) session(s) - Montréal: Hiver 2018

Votre professeur (Montréal)

Neal Blough

Neal Blough